Les femmes qui font une différence dans l’industrie de la montre

Women making a difference in the watch industry

Commençons par le commencement

Avant l’apparition des montres pour poignet, les hommes portaient des montres de poche et les femmes, quant à elles, arboraient cet accessoire de temps autour de leur cou. Ce n’est que lors de la Première Guerre mondiale que les montres ont été introduites pour leurs caractéristiques pratiques. D’ailleurs, seuls les soldats et pilotes en portaient afin d’avoir facilement l’heure à tout moment.

Lorsque les montres sont devenues à la mode, seul l’élite les portait, car ces dernières étaient synonyme de richesse et d’aristocratie. Il était très rare à cette époque de voir une femme avec une montre à son poignet. Si tel était le cas, c’était forcément un cadeau du père ou encore du mari.

Du côté du milieu du travail, les femmes étaient mises de l’avant dans la chaîne de montage de montres, puisque leurs petites mains étaient parfaites pour manipuler avec soin et délicatesse cet accessoire de temps. Malheureusement, peu de femmes ont été en mesure de gravir les échelons.

Par contre, deux femmes ont eu une importance significative dans l’histoire de l’industrie de la montre ; Marie-Antoinette d’Autriche, la femme de Louis XVI, ainsi que Caroline Murat, la jeune soeur de Napoléon et de la reine de Naples. Ces deux femmes ont été de fières collectionneuses de montres et ont établi les normes de la mode horlogère de leur époque.

À travers le monde, nombre de femmes ont laissé leur marque dans le domaine horloger, et ce, à différents moments de l’histoire. Par exemple, en Suisse, les femmes ont été bien accueillies dans l'industrie dès 1690. Toutefois, le changement a été beaucoup plus lent en France et en Angleterre, où les femmes n'ont été réellement acceptées dans les usines qu'à la fin du XVIIIe siècle. 

La situation actuelle

La participation des femmes dans toutes les sphères de notre société est un droit humain fondamental. Mais, il est malheureux de constater que dans le monde entier, les femmes et les filles sont massivement sous-représentées, notamment dans la politique, le divertissement, les postes de décision et, oui, l'horlogerie,

Au cours des 20 dernières années, si l'on considère l'ensemble de la population active, l'écart entre les sexes en matière de participation au marché du travail a stagné. Mais pourquoi? Surtout en sachant qu'il est prouvé qu'un équilibre entre les hommes et les femmes augmente les performances de 15%.

De plus, les femmes sont de plus en plus intéressées aux montres dites complexes ; ce n'est plus qu’un monde réservé aux hommes. Les femmes ne recherchent pas une montre qui soit une interprétation féminine des modèles masculins. Elles veulent quelque chose qui leur soit propre. Alors pourquoi les femmes ne sont-elles pas plus nombreuses dans l'industrie horlogère?

L'arrivée de la représentation féminine à la tête des grandes maisons horlogères a amorcé un changement dans la conception des montres féminines, et nous ne pourrions être plus heureux!

Le mouvement « Watch Femme »

Laetitia and Suzanne

Fondée par Laetitia Hirschy et Suzanne Wong, Watch Femme est un endroit sécuritaire pour les femmes présentes dans l’industrie de la montre qui souhaitent faire avancer ce domaine, afin d’apprendre et de poser des questions.

Les membres de Watch Femme se rejoignent sur l’application Clubhouse pour partager et discuter de leurs expériences et perspectives chaque jeudi.

« Pour une raison ou une autre, bien que la main-d'œuvre globale du secteur soit composée à parts à peu près égales d'hommes et de femmes, la répartition des sexes est complètement faussée au niveau de la direction. »

Avant Watch Femme, il n’y avait aucun réseau et une absence notable d’opportunité de mentorat pour les femmes. En plus, aucun espace n’était présent pour discuter de l’impact de la non-représentativité des femmes dans l’industrie de la montre.

Watch Femme a été mis sur pied afin de renforcer l’autonomie des femmes et créer des liens de mentorats entres elles. Cependant, toutes les réactions et opinions sont les bienvenues, y compris celles des hommes. Il est essentiel de permettre aux hommes de poser des questions, car beaucoup d'entre eux ne sont pas conscients de l'impact et de la réalité des femmes dans un secteur dominé par les hommes.

Les femmes qui font une différence

Bien qu'il soit beaucoup plus courant d'entendre parler des hommes de premier plan de l'industrie horlogère, de nombreuses femmes méritent le même coup de projecteur. Mais par où commencer? 

Voici trois femmes qui donnent du pouvoir au mouvement horloger au moment où nous parlons (ou lisons!)

Rebecca struthers

Rebecca Struthers

Il s’agit de la première personne dans l’histoire britannique à obtenir un doctorat en horlogerie. Dr. Rebecca Struthers est une designer, historienne et horlogère primée à plusieurs reprises.

Déjà à 17 ans, la Dr. Struthers savait qu'elle avait une plus grande mission dans la vie. Formée initialement comme bijoutière et orfèvre, elle a rapidement trouvé le moyen de combiner sa passion pour l'artisanat et la science de l'horlogerie.

En 2017, la Dr. Struthers et son conjoint ont fondé le Struthers Watchmakers studio and workshops.

Autrice de Hands of Time, membre de la Royal Society of Arts and the British Horology Institute, ambassadrice des compétences écoresponsables de l'Association of Heritage Engineers et membre associé de la Higher Education Authority, la Dr. Struthers ouvre non seulement la voie à une industrie horlogère plus diversifiée, mais préserve également les compétences patrimoniales de l'artisanat des montres, des horloges et des bijoux.

Chabi Nouri

Chabi Nouri

Chabi Nouri est la première femme directrice générale de l'horlogerie Richemont. Celle-ci a gravi les échelons pour arriver à son présent poste, en commençant comme marchandiseuse chez Cartier, puis en passant aux opérations de détail internationales, puis comme cheffe de groupe de la joaillerie. Elle a pris chaque rôle à cœur et a appris tout ce qu'elle pouvait au fur et à mesure de son ascension.

Chabi Nouri est une force motrice et une véritable source d'inspiration pour les femmes, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'industrie horlogère, alors qu'elle fait son chemin. Son point de vue positif et progressiste sur les femmes dans l'industrie est une autre de ses nombreuses excellentes actions.

« Ce qui a aidé, c'est l'état d'esprit progressiste des hommes qui soutiennent non seulement l'autonomisation des femmes, mais aussi l'importance de la diversité dans les postes de décision. »

Le conseil de Chabi Nouri aux femmes? Ayez confiance en vous et ne vous excusez jamais.


Sandrine Stern

Sandrine Stern

Cheffe de création chez Patek Philippe, Sandrine Stern a commencé très tôt sa carrière au sein de la maison horlogère. Avec un bagage de 21 ans d'expérience, elle sait ce qu'elle fait. Bien que son mari soit PDG de Patek Philippe, cela n'a pas influencé la carrière de Sandrine Stern.

En commençant dans le secteur commercial de Patek Philippe, Sandrine Stern a appris les rudiments de l'entreprise et de l'art horloger. Aujourd'hui, elle est à la recherche d'une véritable montre pour femme, et non d'une version dites féminine d'une montre pour homme.

« La demande de montres spécifiques pour femmes a également augmenté. Les femmes sont devenues plus indépendantes, ont de bons emplois et un large cercle social... Elles apprennent à apprécier la haute horlogerie. »

The future of watches

Final thoughts

Chez Solios, nous avons une philosophie de toujours s’améliorer et se perfectionner. Nous avons toujours mis au premier plan nos valeurs d'inclusion et d'équité au sein de notre équipe. Nous sommes fiers de travailler et de collaborer avec des femmes qui excellent dans le secteur de l'horlogerie ainsi qu’avec des stylistes et des designers.

En tant que première entreprise de montres certifiée B Corp, nous prenons comme mission personnelle d'encourager et de propulser les femmes dans l'industrie horlogère.

Nous sommes loin d’être parfaits, mais nous nous efforçons sans cesse d’améliorer notre marque. Cela ne peut se faire qu'en donnant la parole aux minorités et aux femmes en milieu de travail.

La représentation des femmes dans l'industrie horlogère ne fait que commencer. Cependant, nous constatons une plus grande demande de montres conçues pour les femmes et, par conséquent, nous voyons de plus en plus de femmes prendre les devants.

FR